Créer un site internet

Pedigree pearl

Parlons un peu génétique..

 Sur cette page, quelques informations sur la génétique des couleurs et des maladies :

Le gène mushroom

Le gène champagne

Le gène dun et dunlike

Le nanisme

Tout d’abord la robe mushroom, de notre étalon Nolle.

C’est une robe encore peu connue et assez rare qui se retrouve chez les poneys shetlands. C’est un peu la robe "à la mode" aujourd’hui, après le palomino.

Il y a tout lieu de croire que cette robe existe depuis des années, mais elle est souvent confondue, et est appelée différemment suivant les pays.. Perlino en Belgique, Chocolat en France, Isabel aux Pays-Bas,...

Le nom mushroom, "champignon", peut surprendre; mais ce n’est pas si fantaisiste que cela, car un poulain mushroom peut avoir une robe très claire à la naissance. Il fonce ensuite avec le temps, et change de teinte suivant les saisons, comme un champignon qui mûrit !

nolle éténolle hiver

                                      Nolle en été

                                       Nolle en hiver

 

Il y a 3 variantes de robes de mushroom, de la plus pâle à la plus foncée:

- le doeskin: c’est la teinte la plus pâle, beige-crémeux; les crins sont souvent blancs ou argentés

- le classique: appelé simplement "mushroom", c’est la teinte la plus répandue. La robe est d’un beige plus soutenu, avec parfois des reflets gris-bruns. Les crins sont de la même couleur que la robe voire argentés. (robe de Nolle)

- le mink: c’est la variante la plus sombre. La robe est d’une teinte soutenue brun-chocolat, accompagnée parfois de pommelures. Les naseaux et les extrémités des membres sont souvent argentés, et les crins aussi.

 

Une particularité encore est que les poneys mushroom peuvent avoir des sabots de couleur variable, entre le noir, le grisâtre, ou dépigmentée sur une partie du sabot même en l’absence de balzane.

 

La robe mushroom est souvent confondue avec le silver dapple. Ce ne sont pourtant génétiquement pas les mêmes robes ! De plus, le mushroom s'exprime pleinement sur une robe de base alezane, et non sur les bases foncées, au contraire du silver qui s'exprime uniquement sur le bai et le noir.

 

C'est un gène récessif, ce qui veut dire qu'un poney mushroom possède deux allèles mushrooms, il est donc homozygote sur le mushroom et transmettra toujours un allèle à se decendance; et un poney qui n'a qu'un seul gène mushroom ne l'exprime pas, il est simplement porteur. Un poulain peut donc être seulement alezan mais porteur du gène mushroom, qu’il pourra transmettre à sa descendance. 

Le gène mushroom est donc une modification de la robe alezane plutôt qu’une dilution. 

Depuis 2019, le gène mushroom se teste !!! Chez UC Davis aux USA. 
Grace à ce test, certains éleveurs ont prouvés qu'ils avaient des mushroom homozygote sur base baie ou noire et que cela changeait quand même la robe contrairement à ce que l'on pensait. Donc le mushroom s'exprime pleinement sur une base alezane, mais il se voit aussi sur d'autres bases.

 

 

 

Prenons ensuite la robe champagne.

Chevaux qui pétillent dans tous les sens du terme..!

C’est un gène qui a été découvert récemment mais qui est présent depuis plusieurs siècles. C’est un gène de dilution, assez semblable au gène crème, qui est dominant.

Un cheval présentant une robe champagne naitra avec la peau rose, mais elle présentera des mouchetures au fil des mois suivant l’exposition au soleil. C’est en fait comme si la peau bronzait; ainsi, on ne voit jamais un champagne prendre de coup de soleil, même s’il présente aussi un gène crème !

mouchetures

Mouchetures autour des naseaux d’un cheval champagne

 

Des recherches ont été faites aux Etats-Unis qui ont démontré que jusqu’à maintenant, aucun champagne n’avait eu un quelconque problème de peau, comme un mélanome.

Un champagne nait toujours avec les yeux bleus. Au fil du temps, ils deviendront verts, ou ambres; ils peuvent rester bleus si un gène crème est présent.

La robe est toujours plus foncée à la naissance, et elle éclaircit vers l’âge de 2-3 ans pour prendre un aspect métallique. A l’inverse d’autres robes, des pommelures inversées peuvent être présentent.

 

Il y a aussi différentes variantes dans cette robe:

- champagne or (robe de Pacane): robe de base alezane + champagne. Confondue très souvent avec un palomino pour les non-connaisseurs. Les poulains de cette couleur naissent presque alezans, avec la peau rose et les yeux bleus. Ils éclaircissent au fil des mois, les mouchetures apparaissent, la robe devient dorée plus ou moins foncée, et les yeux prennent une couleur ambre.

pacane poulain

Pacane poulain, avec sa mère Melba

 

- champagne ambre: robe de base baie + champagne. Confondue très souvent avec un isabelle pour les non-connaisseurs. Les poulains de cette couleur naissent en général de la même couleur qu’ils auront à l’âge adulte, mais ils peuvent tirer sur le bai, avec les yeux bleus. Les membres sont souvent plus foncés. Les yeux changent aussi de couleur au fil des mois pour devenir verts ou ambres.

- champagne classique: robe de base noire + champagne. Cette robe tire parfois sur l’isabelle; mais les vrais champagnes classiques sont aussi rares que les vrais noirs.

- champagne-crème or ou palomino-champagne ou crème-or ou encore ivoire (robe de Fougan): un cheval champagne-crème possède un gène crème ainsi que un ou deux gènes champagnes. La dénomination "ivoire" étant trop évasive, on appelle donc cette robe champagne-crème or ou palomino-champagne voire crème-or. Les poulains naissent d’une couleur claire, et ils prennent une couleur plus ou moins dorée avec le temps. Les yeux sont souvent bleus à la naissance; ils peuvent le rester ou tirer sur le vert ou l'ambre. Les mouchetures apparaissent aussi au fil des mois.

 

yeux fougan naissance

Les yeux de Fougan à quelques jours,

bleus, peau rose

yeux foug 2 mois

Les yeux de Fougan à 2-3 mois;

les premières mouchetures apparaissent

 

yeux foug 7-8 mois

Les yeux de Fougan à 7-8 mois;

on voit bien les mouchetures,

l’oeil tourne au vert

 

 

Il peut bien sûr y avoir d'autres combinaisons avec le gène champagne (avec le silver, toutes les sortes de pie,...).

 

 

 

 

 

 

 

Le dunlike est une découverte assez récente. C'est une variation du gène dun. 

Le gène dun est un gène primitif, ou sauvage comme on l'appelle parfois, car il est présent chez les vieilles races comme le Fjord, le Highland,... Ce gène éclaircit légèrement la robe, et on a des marques primitives comme une raie de mulet, et même parfois des zébrures sur les jambes.

Le gène dunlike, est donc une variation du dun. Son effet n'est pas aussi visible, mais il peut y avoir (ou pas) modification de la teinte de la robe, raie de mulet plus ou moins visible, zébrures sur les jambes. 

Le test pour le dunlike est récent, mais je suis sûre que pleins de poneys shetlands en ont un ou deux exemplaires ! 

Nous avons Jazzy, notre jument palomino, qui est dunlike. Elle possède une légère raie de mulet, et sa robe paraît sooty (fumée) suivant la saison.
Elle a transmit ce gène à Galley'Spy, son poulain 2016, qui présente un bai foncé qui paraît limite isabelle fumé.

 25 juillet 2015 27

16 octobre 2016 3

 

 

 

 

Pour finir, quelques informations sur le nanisme. 

Le nanisme se retrouve chez certaines races, comme le shetland, les chevaux miniatures, les welsh, les frisons et les ânes miniatures. 

Un poney nain, n'est pas simplement un poney de très petite taille. C'est un poney atteint d'une pathologie qui résulte d'un défaut génétique. Il sera petit, certes, mais il aura également des malformations (dos, membres, mâchoires, organes internes). Parfois, ces malformations sont tellement graves que le poulain ne sera pas viable. D'autres seront viables, mais auront une qualité de vie limitée, les malformations pouvant être source de souffrance. Ce sont des poneys qui devront être suivis très attentivement tout le long de leur vie.  

Tous les gènes de nanisme ne sont pas encore connus, mais les plus courants sont maintenant testables.

Les gènes de nanisme sont récessifs. Cela veut dire que présent en un seul exemplaire, le poney sera d'apparance saine. Ce ne sera pas un nain, il sera seulement porteur du gène. Pour produire un nain, il faut donc que les deux parents soient porteurs et transmettent leur gène deffecteueux. Un poney nain est donc homozygote sur au moins une forme de nanisme. 
On peut donc avoir des lignées porteurs saines pendant des générations, et tout un coup un nain sort... 

 

4 mutations du gène ACAN ont été identifiées (d1, d2, d3, d4) -> nanisme de type chondroplasie 
Les affections les plus courantes de cette forme de nanisme sont : grosse tête difforme, encolure très courte, aplombs difformes, décalement de la mâchoire, fente palatine.

Le Skeletal Atavism, une autre forme de nanisme, est également testable.
Cette forme de nanisme provoque une croissance anormale de certains os des jambes. Cela provoque un squelette difforme avec  beaucoup de mal à se déplacer. Les poulains sont rarement viables. 

Quelques photos pour illustrer les cas graves de nanisme : 

 

          

 

 

 

Les gènes de nanisme les plus courants étant testables en labo, nous avons choisis de faire tester nos poneys, pour être sûr de ne pas produire de nains, même si à notre connaissance ils ne descendent pas de lignées ayant produits des nains. C'est un plus, un gage de qualité, de pouvoir dire que nos poneys et les poulains nés chez nous sont excempts de ces gènes.
Ces tests ont un énorme coût (plus de 130 euros pour tester un seul poney sur ACAN ET Skeletal Atavism). Notre troupeau sera donc testé petit à petit. 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

 
×